Loading Likes...

Prière du dimanche 04 août 2019 au matin. Prière qui nous rassemble, qui nous permet d’entrer dans la journée sous les meilleurs auspices, une prière qui nous permet aussi de nous réveiller en douceur.

Pour ces laudes, nous nous sommes tournés vers Virginie, Thibault et Kasia qui nous ont préparé ce temps. Nous avons commencé par le chant “Chantez avec moi le Seigneur” de la Communauté de l’Emmanuel. Puis nous avons pris la prière de Saint François d’Assise (cf : fin de l’article), nous avons chanté “J’ai confiance en toi” de AF Bourbon et L.Gustave.

On nous a proposé pour geste de confiance d’écrire sur un premier papier le prénom d’une personne en qui nous avons une confiance totale et sur un second papier le prénom d’une personne en qui nous avons du mal à faire confiance. Par ce geste, nous demandons au Seigneur de nous aider à fortifier ce lien ou à le créer.

Puis nous avons eu la lecture de l’Evangile de Matthieu 14, 22-33. Et nous avons terminé en prenant comme chant d’envoi “Connectons-notre coeur” de Uni’t.

En union de prière

Prière du Matin de Saint François d’Assise :

« Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens vous demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux remplis d’amour ; être patient, compréhensif, doux et sage ; voir vos enfants au-delà des apparences, comme vous les voyez vous-même, et ainsi, ne voir que le bien en chacun. Fermez mes oreilles à toute calomnie, gardez ma langue de toute malveillance et que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit. Que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m’approchent sentent votre puissance et votre présence. Revêtez-moi de votre beauté, Seigneur, et qu’au long du jour je vous révèle. Ainsi soit-il. »

Saint François d’Assise (1182-1226)

Evangile Matthieu 14, 22-33

22 Aussitôt Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules.

23 Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.

24 La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.

25 Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.

26 En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier.

27 Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! »

28 Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. »

29 Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.

30 Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »

31 Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »

32 Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.

33 Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »